Marian Coat of Arms

Catechèse Miséricorde Divine
Dieu Riche en Miséricorde
   Présentation dans les Écritures

Le Dieu que nous connaissons est un Dieu Révélé. D’abord dans la création il se révèle à travers les œuvres. Dieu se lie avec sa créature part un amour particulier. Il a créé l’homme à son image en lui donnant la liberté et son amour.

La Miséricorde du Seigneur est visible dans l’Alliance que Dieu a fait avec l’humanité.

Le première Alliance c’est avec la création. Dieu a promis de ne plus la détruire:

« Je me souviendrais de l’alliance qu’il y a entre moi et vous et tout les êtres vivants, en somme toute chaire, et les eaux ne deviendront plus un déluge pour détruire toute chair » (Gen 9,15)

La deuxième Alliance de Dieu avec Moise et le peuple élu était établi au Sinaï. Ce sont les dix Paroles de Dieu les commandements (Ex 20,1-17;34) Dieu dans cette Alliance donne la loi naturelle aux hommes. La loi qui les fait vivre. Dieu libère le peuple élu de l’esclavage d’Égypte.

Quand les temps sont venus, Dieu a établi une autre Alliance avec nous en Jésus Christ.

« Cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang, versé pour vous » (Lc 22, 20)

Dans le mystère pascal, Jésus Christ se réalise la triple victoire de l’amour du Christ:

• Victoire de l’amour sur la haine
• Victoire de la grâce sur le péché
• Victoire de la vie sur la mort.

Cette victoire du Christ se réalise grâce à son obéissance: « C’est lui qui au jours de sa chair, ayant présenté avec une violente clameur et des larmes, des implorations et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exauce en raison de sa pitié » (Hbr 5,7)

Cette vision du Dieu Miséricordieux est présente non seulement dans l’histoire du passé, même non seulement dans le présent. Dieu demeurera miséricordieux dans le futur aussi. La promesse de la vie éternelle et de la Jérusalem nouvelle se réalisera grâce à sa miséricorde.

« Voici la demeure de Dieu avec les hommes… Ils seront son peuple et lui Dieu avec eux sera leur Dieu. Il essuiera toute larme de leurs yeux: de mort il n’y en aura plus ; de pleur, de cri et de peine, il n y en aura plus, car l’ancien monde s’en est allé » (Ap 21, 4)

Jésus Christ avec `toute sa vie a révélé que dans le monde est présent l’amour miséricordieux de Dieu. C’est un amour actif, engagé pour l’homme qui enveloppe tout être humain. Cet amour est visible surtout dans la souffrance, dans la pauvreté, dans le trahison et dans toutes les faiblesses de l’homme. (DM, 3)

Quand Christ est devenu Dieu Homme c’était pour que l’homme participe à la vie divine. Le Dieu qui est riche en miséricorde, est celui que Jésus Christ nous a révélé comme Père. C’est lui son Fils qui nous a manifesté et fait connaître Dieu en lui même. (Jn 1,18; He 1,1-2.)

« Seigneur montre nous le Père et cela nous suffit » demande Philippe. Jésus lui a répandu : « voila si longtemps que je suis avec Vous et tu ne me connais pas… ? Qui m’a vu, a vu le Père » (Jn 14,8-9.).

C’est vrais, Dans le Christ et par le Christ Dieu devient visible dans sa miséricorde, dans ses actions et dans ses paroles, dans sa mort sur la croix et dans sa résurrection.

Croire en Jésus Christ crucifié, signifie « voir le Père » (Jn 3,16), signifie aussi croire que l’amour est présent dans le monde et que cet amour est plus puissant que le mal. (Jn 14,9). Croire en un tel amour signifie croire à la miséricorde divine:

• Dieu le Père se manifeste toujours dans l’amour. « Dieu est Amour » (J 4,16)
• La manière dont l’amour de Dieu se manifeste c’est la miséricorde. (Eph 2,4)
• Jésus Christ fait de la miséricorde un des principaux thèmes de sa prédication.

Plusieurs paraboles portent cette vérité:

• Parabole de l’enfant prodigue (Lc 15,11-32)
• Parabole du Bon Samaritain (Lc 10,30-37)
• Parabole du Bon Pasteur (Mt 18,12-14; Lc 15,3-7)
• Parabole de drachme perdue (Lc 15,8-10)

Christ en révélant l’amour miséricordieux de Dieu aux disciples, exigeait d’eux, qu’ils se laissent aussi guider dans leur vie par l’amour et la miséricorde. Il exprime cette vérité dans le serment sur la montagne en proclamant:

« Bienheureux les miséricordieux, car ils obtiendront la miséricorde » (Mt 5,7)

« Misericordias Domini in aeternum cantabo » (Ps 89,2)

Jésus Christ non seulement parle de Dieu, son Père qu’il est miséricordieux, mais aussi il révèle en soi pleinement sa miséricorde:

« Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils Unique Engendré afin que quiconque croit en Lui ne se perde pas mais ait la vie éternelle » (J 3, 16)

Pleinement la miséricorde de Dieu est révélé dans le mystère pascal du Christ c'est-à-dire dans sa passion, dans sa mort et dans sa résurrection:

« Lui qui était de condition divine n’a pas revendiqué son droit d’être comme l’égal de Dieu, mais il s’est dépouillé devenant semblable aux hommes et reconnu à son aspect comme un homme. Il s’est abaissé, devenant obéissant jusqu’à la mort et la mort sur une croix.

C’est pourquoi Dieu l’a souverainement élevé et lui a conféré le nom qui est au dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et que toute langue proclame que le Seigneur c’est Jésus Christ à la gloire de Dieu le Père » (Ph 2, 6-11)

Le point culminant de révélation de l’amour miséricordieux de Dieu est la croix du Christ.

  • La croix est le plus grande signe de l’amour miséricordieux de Dieu
  • La croix montre comment Dieu se penche vers l’homme avec son amour pour la sauver
  • La croix montre que Dieu intervient dans histoire de l’homme et lui’offre la vie éternelle
  • La croix c’est le signe comment Dieu touche l’homme dans sa faiblesse dans son abandon, dans ses plus grandes souffrances
  • La croix montre l’amour qui ne se défend pas. Il est crucifié. Ainsi l’homme qui ne croit pas peut voir dans la croix un amour solidaire, la compassion, la générosité
  • La croix est un signe de la force, de la puissance, ou le Christ a fait la victoire sur le mal et sur le satan

Croire en Jésus Christ Crucifié signifie accepter et croire que dans le monde il y a l’amour et cet amour est plus grand plus puissant de tout mal. Croire à cet amour signifie croire à la miséricorde divine. (DM 7)