Marian Coat of Arms

Catechèse Miséricorde Divine
La Miséricorde de Dieu dans la Tradition de L’Église

Comme les parents apprennent aux enfants les plus grandes valeurs de la vie, de la même façon, L’Église (notre Mère) nous transmet les valeurs de la foi. Christ montre pour ses disciples le chemin de la sainteté, de l’amour, et de la miséricorde. Il promet à ceux qui sont miséricordieux le bonheur: « Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde » (Mt 5,7). La miséricorde de Dieu est dans la mission de l’Église. (Dives in misericordia, N° 13). L’Église rend témoignage à la miséricorde de Dieu révélée dans le Christ en toute sa mission.

ENSEIGNEMENT
L’Église proclame la Miséricorde de Dieu comme la vérité de la foi.

Catéchisme - les Commandements, la prière, les normes morales qui montrent la Miséricorde de Dieu

Enseignements des Papes - La miséricorde s’étend dans toutes les dimensions de la vie humaine et embrasse tous les besoins spirituels et matériels, individuels et communs. Le Saint Père énumère les plus importants : l’abandon, la perdition, le désespoir, la bataille contre le mal, les gens sans abris, le chômage, la faim.

La Miséricorde Divine reconstruit la personne, lui redonne sa dignité et le sensibilise aux besoins des frères. (Encyclique du Jean Paul II « Dives in Misericordia »,14)

Le Saint Père invite le monde entier à vivre la miséricorde. Il appelle cette grâce comme une étincelle qu’il faut allumer. Elle devient un grand feu de l’amour. Elle va préparer le monde sur la dernière venue du Christ. « Il faut cette étincelle de grâce divine allumer Il faut donner au monde le feu de divine miséricorde: Dans la miséricorde divine, le monde trouvera la paix et l’homme le bonheur » (JPII, Lagiewniki, 17.08.2002)

Enseignement de notre Père Evêque - Deux Lettres pastorales pour le carême 2004, Ouverture du Sanctuaire DM à Atok

CELEBRATION
L’Église celebre la miséricorde de Dieu dans la liturgie, dans la prière, et dans les sacrements.

la Liturgie de la Parole - la Miséricorde de Dieu est annoncée par les prophètes, réalisée en Jésus Christ célébrée, et actualisée dans la communauté des croyants.

« L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a consacré par l’onction, pour porter la Bonne Nouvelle aux pauvres. Il m’a envoyé annoncer aux captifs la délivrance et aux aveugles le retour à la vue, Renvoyer en liberté les opprimés, proclamer une année de grâce du Seigneur. » (Luc 4,18-19)

« Aujourd’hui s’accomplit à vos oreilles ce passage de l’écriture »

la Prière - Nous avons l’exemple de la Prière Sacerdotale de Jésus qui glorifie le Père, intercède pour ses disciples, et entre dans les relations filiales avec son Père

la Célébration des sacrements

Le plus grand accès à la miséricorde de Dieu c’est le Sacrement de l’Eucharistie. Dans cet sacrement nous faisons mémoire du même sacrifice du Christ et quand nous participons avec le Christ dans ce mystère en offrant aussi notre vie, nous bénéficions la grâce de sanctification et l’amour miséricordieux de Dieu.

Le sacrement du baptême nous fait renaître, nous ouvre l’accès a la filiation divine. Et au pardon des péchés.

De la même manière dans le sacrement du réconciliation, nous bénéficions du pardon de nos péchés pour que nous trouvions la force de nous remettre, nous mettre debout et recommencer à aimer et à vivre à la manière digne des fils de Dieu. Nous nous réconcilions avec Dieu et avec l’Église. Nous retrouvons la communion et la grâce.

Le sacrement de confirmation nous donne la force de l’Esprit Saint et la grâce de maturité, c'est-à-dire nous fait capable de témoigner l’amour miséricordieux de Dieu.

Le sacrement des malades, c’est n autre signe de l’amour divine montre surtout aux souffrants. Ce sacrement leur apporte la consolation, la rémission des péchés et le soulagement dans leurs souffrances.

Dans le sacrement du Mariage se trouve aussi un grand don de l’amour divin. Ici l’amour humain reçoit la bénédiction et devient un amour bien-aimé de Dieu. Il prend les traits caractéristiques de l’amour divin. Il devient fidèle, généreux et miséricordieux.

Nous ne pouvons pas oublier le sacrement de l’Ordre. Ici le prêtre ordonné devient « Alter Christus » et en faisant le même sacrifice, il le représente, mais aussi il se donne lui-même au service des frères en leur montrant l’amour miséricordieux du Christ, son Maître.

L’Église conduit les ens aux sources de Miséricorde de Dieu

PRATIQUE
L'Église L'incarne dans la vie des fidèles et l'église s'efforce de pratiquer la miséricorde de Dieu.

• Chaque l'homme parvient à l'amour miséricordieux de Dieu dans la mesure ou lui-même se transforme à l'intérieur dans l'esprit d'un tel amour envers le prochain

• L'Église proclame la civilisation d'amour (Pape Paul VI, message à la clôture de l'Année Sainte 1975) dans tous les domaines sociaux, culturels, économiques, politique

• L'Église veut rendre le monde plus humain (Gaudium et Spes N° 40). Cela est possible si nous introduisons dans les rapports réciproques le pardon. (Prière de Notre Père, Mt 6,12.).

• L'Église fait appel à la Miséricorde Divine a la manière et l’exemple de la Vierge Marie, l’Église croit que Dieu est Miséricordieux de génération en générations. « Son amour s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent » (Lc 1,50.)

• La miséricorde est plus forte que le mal, plus forte que le péché.

• La Miséricorde de Dieu trouve son reflet dans la miséricorde des hommes, c’est pourquoi l’Église en accueillant cette grâce propose aussi à ses fidèles de s’engager dans les actes de miséricorde et de charité envers les prochains.

« N’aie pas peur, Ayez confiance en Dieu qui est riche en Miséricorde. Le Christ est avec toi l’infaillible Dispensateur d’espérance …» (« Le trois objets de mon pèlerinage » dans L’ Osservatore. Romano. N° 35 de 27.08.02 p.3).