Marian Coat of Arms

La Spiritualité de la Miséricorde

Aujourd’hui il y a perte du sacré. Il nous manque des maîtres spirituels. Souvent ceux que nous rencontrons ne pressentent pas la vraie spiritualité. L’homme d’aujourd’hui est idolâtrique, il se crée ses idoles, ses aliénations et ne cherche pas ce que Dieu lui propose. Il a besoin de nouvelle évangélisation qui sera capable de le convertir, et l’ouvrir a l’action de l’Esprit Saint, Notre époque a besoin de nouvelle spiritualité qui va montrer de nouveaux modes de comportement, d’agir, de vivre et de penser., qui seront fondés sur rencontre avec Christ et sur son Evangile.

L’Église a toujours offert une proposition de la vie spirituelle selon les besoins de l’époque dans laquelle elle vivait. L’Église primitive nous a offert les martyres. Dans le temps des Pères de l’Église, nous trouvons les saints moines, les ascètes. Le Moyen Age nous a offert des saints prédicateurs, docteurs, défenseurs de la foi, et autres saints qui ont vécu la pauvreté radicale. Les temps modernes nous offrent les saint prêtres et les saintes familles. Nous voyons d’abord comme un type de la vie (style) qui s’inspire sur les valeurs élevées (vérité, beauté, bien etc)

Une autre approche souligne seulement les valeurs spirituelles de l’âme. L’homme vie pour perfectionner, sauver son âme.

L’homme cherche à se mettre en relation avec Dieu, il retrouve le rapport personnel avec Dieu [1], se laisse inspirer et former par son action [2].

La spiritualité est encore la forme que prenne en nous la nouvelle vie en Christ guidée par l’Esprit Saint.

La spiritualité dans le sens biblique est fondée sur la vérité que l’homme est animé par l’esprit qui le fait vivre à la manière spirituelle (cfr. 1 Cor 2,14-15; 1 Cor 3,1-3). L’homme spirituel devient adulte en Christ, guidé par L’Esprit Saint, ne suit pas les désirs de la chair [3]

Nous ne cherchons pas de définition de la spiritualité sur la base dualiste de charnelle/spirituelle; profane/ divin, mais plutôt nous devons voir les signes à travers lesquels L’Esprit Saint opère en l’homme.

C’est pourquoi la spiritualité embrasse tout l’homme et montre son passage vers sa filiation, sanctification, accueil du don de la grâce, du pardon des péchés et de la Miséricorde de Dieu.

La spiritualité devient alors une réponse de l’homme à l’initiative de Dieu qui veut le sauver, une réponse à l’amour de Dieu gratuit et miséricordieux.

La Spiritualité chrétienne manifeste les vérités de la foi dans la vie, car dans la vie des saints ces vérités sont incarnées. Hans Urs von Balthasar la nomme comme « dogmes dans l’action » [4].

La spiritualité chrétienne est unitaire, et prend la dimension du salut (Eph 4,5), elle se manifeste dans diverses formes, se serve des divers moyens [5]. Cette diversité et pluralité de spiritualité exprime la richesse de la grâce parce que la vocation a la sainteté doit embrasser tout homme, toute sa vie dans les diverses conditions dans lesquels il vit.[6]

La spiritualité chrétienne est une richesse de la grâce offerte à l’Église comme la réponse aux besoins du temps. Cette spiritualité incarnée dans l’Église si exprime surtout dans la vie saint des personnes qui devient les modèle, parce qu’elles ont reçu les charismes spéciaux .de l’Esprit Saint pour le salut du monde a l’example de S Benoît, S François d’Assise S Ignace de Loyola, S Thérèse d’Avila. Cette spiritualité doit se vérifier et montrer l’unité avec la Révélation et la Tradition Spirituelle, Magistère de l’Église. La spiritualité prend une mauvaise direction si elle accepte les privilèges.

La spiritualité est comme un style de vie: Ce que l’homme est, ce qu’il fait et quels sont ses buts et ses motivations [7].

Le Saint Père J P II dans sa lettre apostolique Novo Millenio ineunte parle que monde d’aujourd’hui a besoin de la spiritualité; il a la faim de la prière et les diverses recherches spirituelles (NMI 33).


[1] AA. VV., in: Enciclopedia Teologica. Sacramentum Mundi, a cura di KARL RAHNER S.J. (Brescia: Morcelliana, 1977), Vol. 8, col. 4. Trad. it. dall’originale: "Spiritualität" in Sacramentum Mundi. Theologisches Lexicon für die Praxis Freiburg im Breisgau, Basel, Wien: Herder KG, 1967-(1969), Vierter Band.

[2] M.R. JURADO S.J., Metodo della Spiritualità, PUG, Roma 1994, p. 3s.

[3] E.R.MARTINEZ, La vita Cristiana e la Spiritualità secondo San Paolo, PUG, Roma 1998, p. 10.

[4] Verbum Caro, Einsiedeln-Freiburg 1990, p.227; Il Vangelo come norma e critica di ogni spiritualita nella Chiesa, „Concilium" Brescia 1965 nr. 4, p.68

[5] LG, 39-42.

[6] R.MORETTI, Ibidem, p. 297.

[7] K.CHROMY, La spiritualità missionaria del sacerdote nel Sinodo dei vescovi del 1990 e nella "Pastores dabo vobis" Tesi di Dottorato nella Facoltà di Teologia, PUG, 1996, p. 2.

J. E. BIFET, La spiritualità missionaria, in: Missione per il Terzo millennio, Corso di Missiologia, PUM, Roma 1992, p. 233.